Á la Une de l'Actu

 

-----
Signez la Pétition

Pétition papier disponible à la Mairie de La Devise, 
au salon Lucile Coiffure
 
et à la Boucherie VINET
(Vandré & Marché de Surgères)


 Pétition en ligne sur "change.org" : Cliquez ici 

 

>>> Pour voir la carte détaillée des éoliennes cliquez ici                             MERCI !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un voyage de citoyenneté à Paris réussi pour les jeunes conseillers!

 

14 jeunes conseillers des CMJ (conseil municipal de jeunes) de Saint Pierre la Noue et de la Devise se
sont réunis lors d’un voyage de citoyenneté sur Paris les 03 et 04 avril. Accompagnés d’élus des deux
communes, ce voyage avait pour but de leur faire découvrir les rouages de la démocratie Française et
pourquoi pas créer des vocations !!
Le mardi, les jeunes ont pu visiter le Sénat, découvrir son histoire, ses différentes salles, ainsi que le
célèbre hémicycle. Ils ont pu assister à une séance en commission dans les tribunes de l’hémicycle.
Après la visite, la sénatrice Madame Corinne Imbert les a reçus à la buvette du sénat autour d’une
collation, en compagnie du sénateur Monsieur Daniel Laurent.
C’est le lendemain que les petits conseillers ont pu découvrir l’Assemblée Nationale et assister à une
audition d'un ministre dans l'hémicycle. Madame Frédérique Tuffnell, députée de la seconde
circonscription, a pu répondre à leurs nombreuses et intéressantes questions.

Cette rencontre entre les deux CMJ a donné envie aux jeunes conseillers comme aux élus adultes de
prévoir une nouvelle activité commune d’ici peu…

 

 

 

 

Les communes de Vandré, Chervettes et St-Laurent-de-la-Barrière, jusque-là fiancées, ont validé leur mariage mardi 6 juin 2017.

À Vandré, les élus ont voté lors d’un tour de table et en ont profité pour exprimer leur fierté de participer au projet de commune nouvelle. « Je pense qu’on est prêt« , dit l’un. « Il y a encore beaucoup de choses à construire, c’est dommage de n’être que 1 100 habitants là où on aurait pu être plus nombreux » regrette un autre.

Le maire s’est quant à lui réjoui de « changer l’histoire de Vandré ce soir ». Lors de ce conseil, Pascal Tardy en a également profité pour présenter à ses conseillers un minibus de 9 places qu’il projette de racheter à la communauté de communes (CdC) afin de favoriser les déplacements entre les trois communes.

Les conseils de St-Laurent et de Chervettes les ont rejoints à partir de 21h, où ils ont pu confirmer que l’unanimité avait également gagné leurs élus. Le projet avait pourtant fait des sceptiques au fil des mois et des réunions. Beaucoup de questions ont été posées, mais l’enthousiasme des porteurs du projet a finalement atteint tous les élus des trois communes.

Un apéritif dînatoire a été servi pour l’occasion, pendant lequel l’ambiance était très détendue après plusieurs mois de travail afin de finaliser la charte avant l’été. Pascal Tardy a souhaité offrir symboliquement aux deux maires un livre rédigé par André Boutteaud retraçant l’histoire de Vandré.

« Elle est où ma bague ? »
Profitant également d’une précédente blague de Marie-Véronique Charpentier, maire de St-Laurent qui avait demandé : « Elle est où ma bague ? », le maire de Vandré lui a donc offert un anneau, pour le symbole.

Au terme de la soirée, Marie-Véronique Charpentier a exprimé sa joie de faire partie du projet de commune nouvelle : « Je suis très heureuse que ça soit enfin fait, nous travaillons avec Chervettes depuis longtemps et j’ai appris à aimer Vandré ». Elle a également tenu à remercier son mari : « C’est lui qui m’a encouragé vers ce projet ».

Le maire de Chervettes a ensuite précisé : « Il y a encore beaucoup de travail qui nous attend le prochain semestre. Le projet aboutira le 1er janvier 2018 : il se veut innovant et nous souhaitons que la population se sente imprégnée de cette nouvelle commune que sera La Devise ». Du nom du cours d’eau qui traverse les trois villages, rappelons-le.

Pascal Tardy, maire de Vandré, a ajouté que « notre ligne de conduite c’était vivre ensemble, être au plus près des habitants : de nos enfants à nos aînés ».

Nous vous en parlions déjà dans le bulletin de l’année passée mais après presque 1 an de travaux sur le réseau par ENEDIS et sur le site des bouillons (ancienne zone de stockage des déchets inertes derrière la déchetterie actuelle), la société d’exploitation du site a officiellement démarré l’activité de production d’électricité solaire le 7 décembre dernier.

Depuis cette date, l’électricité produite par les 8932 modules solaires photovoltaïques de 295 Watts chacun est envoyée sur le réseau ENEDIS qui achemine les électrons vers les consommateurs.

Nous sommes fiers de porter sur la commune un projet d’électricité verte comme celui-ci qui permet, au-delà de participer à la diversification des productions d’énergie électrique dans notre région, de donner une deuxième vie à un espace qui n’avait plus de vocation après l’arrêt en 2012 du stockage de déchets. La CDC Aunis Sud et la société Luxel ont géré chacune dans leur domaine un projet exemplaire pour notre territoire.

Dans le prolongement de ces travaux, et toujours dans le respect des principes du développement durable, il est prévu de confier l’entretien des espaces verts du site à une équipe chevronnée de moutons qui complétera tout au long de l’année les actions ponctuelles réalisées par une entreprise locale. 

  • Permis de Sauver

    Le SDIS de Charente-Maritime propose aux secouristes d'installer une application pour permettre d'ai...

  • Moustique Tigre

    Le moustique tigre est présent dans plusieurs départements de la région Nouvelle-Aquitaine[1]. Il f...

  • La Charte de La Devise

    La naissance de La Devise s'appuie sur une charte, qui précise les orientations et les organisation...

  • Carte Grise 2020

    Rappel : Les démarches de demande de certificat d'immatriculation (ex-carte grise) ne peuvent plus...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris